Top Menu

J’ai pris connaissance hier de ce que devrait être la Loi Logement prévue à la fin de l’année. Une chose est claire, le chef de l’Etat et son Gouvernement ont encore une fois décidé de s’attaquer aux plus faibles et aux personnes en situation délicate.

Sous couvert de plus de « fluidité » dans le parc social, le Premier ministre entend mettre à mal le modèle actuel pour en réalité faire des économies substantielles sur le dos des plus modestes en diminuant jusqu’à 60 euros l’APL des habitants de HLM tout en demandant aux bailleurs sociaux de diminuer le loyer. Cela va de toute évidence avoir de très graves conséquences sur l’entretien des immeubles et le service rendu aux locataires, mais surtout, cette mesure va supprimer toutes les capacités d’investissement des bailleurs sociaux pour rénover et construire de nouveaux logements, alors même que leurs capacités d’investissement ont bien souvent été réduites ces dernières années.

De plus, encore une fois sous couvert de plus de « flexibilité », le Premier ministre veut nous faire croire que les mesures à destination des étudiants sont une bonne chose. C’est absurde ! Proposer une durée de bail allant de 1 à 10 mois ne fait qu’accroitre la précarité, notamment dans les zones tendues où trouver un logement est devenu très difficile.

Par ailleurs la lutte contre le logement indigne est absente des priorités affichées. Quand le Gouvernement va-t-il enfin prendre conscience que la lutte contre l’habitat indigne doit être une priorité ? Il est absolument nécessaire de mettre en place des dispositifs efficaces pour que les marchands de sommeil cessent d’agir en toute impunité.

Dans notre pays où plus de 8 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté et où la précarité ne cesse de s’accroitre, le Président de la République a visiblement décidé d’aggraver la situation en proposant des mesures inadaptées et en faisant porter l’effort d’économies sur les foyers les plus vulnérables. Le résultat risque d’être catastrophique pour les quartiers populaires, Saint-Denis et le Département.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close