Top Menu

Tag Archives propreté

Samedi 15 septembre, à l’occasion de la journée internationale de la propreté ( World CleanUp Day) “Notre Saint-Denis” a organisé un ramassage des déchets dans le square De Geyter. Je tiens à remercier chaleureusement les 40 citoyen-ne-s qui se sont mobilisés ce jour-là malgré le beau temps ou la journée du patrimoine. Bilan de l’opération : 111 kg de déchets ramassés en 1h30 ! 74 kg de déchets recyclables dont 65 kg de bouteilles de verre, 4 kg de canettes en métal, 2 kg de papier/carton, 2 kg de mégots, 1 kg de bouteilles en plastique. 37 kg de déchets non recyclables dont 30 kg de déchets ménagers et 7 kg de capsules L’ensemble des déchets recyclables a été confié à l’entreprise d'insertion “Lemon Aide” qui est basée à Pantin. Ce qui frappe dans cette première action c’est la quantité de déchets recyclables jetés dans l’espace public (67%). Cela démontre…

J'ai présenté vendredi 1er juillet, avec Adrien Delacroix, co-président des élus socialistes d'opposition au conseil municipal de Saint-Denis, le résultat de notre questionnaire sur l'état de la ville. Lancé 2 ans après la réélection de justesse du Maire et de son équipe, nous avons voulu vous donner la parole à travers un questionnaire autour de 5 thèmes : le cadre de vie, la sécurité, l'éducation, l'emploi et votre avis général sur Saint-Denis. Avec 1016 réponses en ligne, par courrier ou par internet, ce questionnaire est un véritable succès. Le résultat du questionnaire met en évidence les attentes prioritaires des Dionysien-ne-s en faveur de la sécurité, de la propreté mais aussi de l'éducation, du logement et de l'emploi et confirme ainsi nos orientations pour Saint-Denis. Vos réponses m'aideront aussi à mieux guider mon action et celle des élus socialistes d'opposition au conseil municipal pour Saint-Denis. Au-delà de vos attentes prioritaires pour…

L’histoire qu'un habitant de Floréal m’a racontée il y a quelques semaines est l’exemple même de l’absurdité de l’organisation du nettoyage par Plaine commune.  Devant son immeuble, un dépôt sauvage avait commencé à s’accumuler depuis deux ou trois jours. Il prévient Allo Agglo, vous savez, le numéro que nous sommes supposés composer pour signaler un dépôt d’ordures sur l’espace public. Les services de Plaine Commune arrivent deux jours plus tard. Et là, le sketch commence : « Ah non Monsieur, nous ne pouvons pas ramasser ce dépôt sauvage, car il est situé sur une plate-bande appartenant à Plaine Commune Habitat ». Ils sont repartis. 17 jours plus tard, les ordures étaient toujours là. Ça ne doit plus se passer comme ça. Je m’engage à mettre en place un ramassage des dépôts sauvages 48h maximum après leur signalement. Pour le garantir, je propose de mettre en place un contrôle citoyen. Les dépôts sauvages seront…

Close