Top Menu

Tag Archives Notre-Saint-Denis

Nous ouvrirons à Saint-Denis une antenne de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH 93). La taille de notre ville et le besoin d'échanger directement avec des professionnels au-delà des démarches en ligne rendent nécessaire un service public de proximité pour les personnes en situation de handicap. Cette antenne MDPH dans notre ville facilitera les démarches et l'accès au droit des enfants, des adultes et des familles.

Avec toute l'équipe de Notre Saint-Denis, nous sommes régulièrement venus à votre rencontre sur les marchés, devant les écoles et les gares, en réunions publiques, chez vous, etc., pour vous présenter les premières mesures que nous souhaitons mettre en œuvre pour améliorer la qualité de vie à Saint-Denis sur les plans de l'éducation, de l'écologie et de la sécurité. Tout au long du mois de décembre, nous serons au pied de chez vous, dans chaque quartier, pour vous présenter ces propositions et surtout échanger avec vous, entendre vos idées et préoccupations et construire ensemble la suite du programme. Téléchargez la brochure ici et à très bientôt sur l'un des 14 points de rendez-vous : 1) Lamaze, vendredi 6 décembre à 18h, devant le Franprix Saint-Rémy; 2) Saussaie Floréal Courtille, samedi 7 décembre à 10h, devant La Poste; 3) Front Populaire, lundi 9 décembre à 18h, à la sortie du métro;…

Après avoir présenté les propositions de Notre Saint-Denis en faveur d'une ville plus sûre et apaisée pendant plusieurs semaines, nous avons échangé à ce sujet. Tou.te.s ont pu s'exprimer sur les préoccupations et les attentes, très fortes, à l'approche des élections municipales. La municipalité actuelle n'en ayant pas tenu compte depuis toutes ces années, la situation s'est dégradée et les habitants attendent impatiemment la mise en œuvre des propositions ambitieuses et mesurées de Notre Saint-Denis. Merci pour votre participation, vos témoignages et votre confiance ! Merci à Sébastien Pietrasanta, ancien Député-Maire d’Asnières-sur-Seine, spécialiste des questions de sécurité pour sa présence à nos côtés.

Le Maire et sa majorité ont attribué 80.000 euros de subvention à la Maison du Commerce et de l'Artisanat de Saint-Denis(MCA), sans réel bilan et projets pour l'année. En difficulté pour faire passer cette subvention, Laurent Russier a fait voter les conseillers municipaux qui participent directement à l'administration de l'association malgré le conflit d'intérêt évident. N'importe quelle autre association aurait eu sa subvention supprimée mais après le clip de soutien de la MCA à Stéphane Peu en 2017, il faut peut-être s'attendre désormais à un clip officiel en faveur de Laurent Russier financé par les Dionysien·ne·s et évidemment contraire à la loi? Le Parisien revient sur cette mascarade à laquelle nous nous sommes vertement opposés

J'ai écrit aux associations des usagers du vélo à Saint-Denis ainsi qu'aux riverains du canal suite aux agressions des cyclistes de ces derniers jours. Je partage les revendications d'un canal sécurisé pour les piétions et les cyclistes exprimées par les associations et les usagers qui se mobilisent aujourd'hui. Elles rejoignent mes priorités pour une ville apaisée et sure. La pratique cycliste dans les trajets du quotidien doit être développée et encouragée. Le canal est un axe majeur de ce développement du vélo. Au-delà des aménagements nécessaires, les cyclistes doivent y être en sécurité. Les élus d'opposition ont également interpellé le Maire pour qu'il prenne enfin les mesures pour sécuriser la pratique cycliste le long du canal alors que les cyclistes font face à une recrudescence des agressions au même endroit sur le canal.

Lors du meeting du 16 octobre, après avoir rappelé nos premières propositions en matière d'écologie pour la ville, j'ai pris un engagement fort : celui de transformer en profondeur le parc Marcel Cachin et d'en faire un nouveau poumon vert pour le nord de la ville au même titre que le parc de la légion d'honneur pour le centre-ville. Les 60 000 habitant.e.s du nord du T1 ont été les grands oubliés des politiques publiques et des évolutions récentes de la ville. Je veux corriger cette injustice en créant un aménagement structurant en lieu et place du parc Marcel Cachin. La création d'un parc de 6 hectares pour le nord de la ville Le parc Marcel Cachin est depuis de trop nombreuses années laissé à l'abandon par la ville et Plaine Commune alors que les riverains ont de nombreux projets pour faire vivre cet espace vert en coeur de ville.…

Close