Top Menu

Tag Archives budget

Depuis le début du mandat le Maire et son équipe ont systématiquement mis en avant la question de la baisse des dotations pour justifier les problèmes budgétaires de la ville. Cette logique victimaire de la majorité municipale avait surtout pour objectif de masquer sa mauvaise gestion et son incapacité à freiner les dépenses de fonctionnement. Les ressources globales de la ville de Saint-Denis sont cette année en augmentation. Le budget 2018 aurait donc dû être l’occasion définir de nouvelles orientations budgétaires  avec une baisse des dépenses de fonctionnement et un investissement plus ambitieux. Le budget 2018 de la ville de Saint-Denis se caractérise au contraire par une hausse conséquente des dépenses de fonctionnement, notamment des charges à caractère général. Des économies pourraient pourtant être faites facilement sur les budgets réception, cérémonies et communication. Ces dépenses augmentent : +15% de dépense de réception, +14,8% de dépenses de fêtes et cérémonies et…

Plan piscines : Saint-Denis, Pierrefitte et Villetaneuse profiteront des investissements du Département A l'occasion de la séance du Conseil départemental du jeudi 10 novembre, j'ai présenté et fait adopter par notre assemblée un ambitieux plan de soutien à la construction et à la rénovation de piscines en Seine-Saint-Denis. Avec seulement 35 bassins pour près d'1,6 million d'habitants, notre département ne dispose que de 111 m2 de piscine pour 10 000 habitants quand la moyenne nationale est près de deux fois et demie supérieure. Nous ne sommes certes pas plus mal lotis que nos voisins des Hauts-de-Seine et du Val-de-Marne mais ce déficit des infrastructures rencontre dans notre département une réalité sociale préoccupante qui conduit à une terrible statistique qui veut qu'à peine un Séquano-dionysien sur deux entrant en 6e sache nager. Devant cette situation inacceptable, j'ai porté, aux côtés du Président Troussel, un ambitieux plan d'investissement, visant à corriger les…

Au côté de plusieurs députés socialistes, j’ai décidé de m’abstenir lors du vote de la première partie – celle concernant les recettes – du budget de 2017. Je souhaite vous expliquer les raisons de mon vote. Ce budget, présenté par le gouvernement comme un changement d'orientation, ne revient pas sur les choix passés et notamment sur les coûteuses politiques d’aides aux entreprises, non ciblées et non conditionnées, financées par des efforts demandés aux ménages et aux collectivités locales. L’allégement de la fiscalité des entreprises, financé par le biais de la Tva et donc supporté injustement par les plus modestes, continue avec notamment la hausse du crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE). Pourtant, cette politique fiscale en vigueur depuis 2013 n’a pas démontré son efficacité et les effets sur l’emploi sont bien moindres qu’espérés : le comité de suivi du CICE de France Stratégie estime ainsi « probable » que le CICE…

Close