Top Menu

A l’occasion de la rentrée scolaire, je me suis rendu cette semaine dans l’ensemble des collèges de mon canton pour saluer les collégien.ne.s entrant en 6ème, les enseignant.e.s, les équipes pédagogiques ainsi que les parents d’élèves. Cette visite m’a permis de vérifier que la rentrée se déroulait dans de bonnes conditions dans les collèges de Saint-Denis.

Un collège supplémentaire à la Plaine à la rentrée prochaine.

Depuis 2008, le Conseil Départemental a fortement investi dans la construction de nouveaux collèges pour rattraper le retard accumulé et répondre à la forte augmentation démographique. Au moins un nouvel établissement a ouvert chaque année. Un premier plan collège a permis la reconstruction du collège Jean Lurçat et la construction du collège Dora Maar à Pleyel.

En 2015, nous avons voté un nouveau Plan Ambition Collège 2020 qui permettra d’ici 2020 la construction ou la rénovation de 24 collèges, de 9 équipements sportifs, 3 internats et le passage au 100% numérique de l’ensemble des établissements.

Un nouveau collège intercommunal Saint-Denis-Aubervilliers ouvrira ses portes à la rentrée prochaine. Bien que situé sur la commune d’Aubervilliers, il accueillera un moitié d’élèves Dionysiens pour répondre à l’arrivée de nouveaux habitants à La Plaine. Si le nom n’est pas encore connu, la première pierre a été posée et les premières images sont disponibles ici : Vidéo de présentation du futur collège

Un chèque réussite de 200€ pour la rentrée en 6ème

Parce que l’arrivée au collège génère beaucoup de dépenses pour les familles, nous avons décidé de renouveler la mise en place du Chèque Réussite de 200 euros aux familles pour équiper les élèves. A l’occasion de ma tournée des collèges, j’ai rappelé aux familles qu’elles pouvaient encore en faire la demande sur le site du département jusqu’au 30 septembre. L‘an dernier, ce sont 915 familles qui en ont bénéficié à Saint-Denis.

Le Département mobilisé contre Parcoursup et la sélection à l’université

La rentrée est cette année marquée par un nombre important d’étudiants qui, du fait de la mise en place de parcoursup, n’ont toujours pas d’affectation dans un établissement d’enseignement supérieur. J’ai à de nombreuses reprises dénoncé la mise en place de la sélection à l’entrée de l’université et du dispositif parcoursup et j’ai écrit à la Ministre Frédérique Vidal. L’absence de règles et de critères transparents rend le système de sélection totalement opaque et les refus pour les étudiant.e.s incompréhensible. Le fait que de nombreux nouveaux bachelier.e.s de Seine-Saint-Denis n’aient aujourd’hui toujours pas d’établissement nous laisse craindre une discrimination territoriale qui serait intolérable. Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis a saisi le Défenseur des Droits à ce sujet qui demande aujourd’hui des comptes au gouvernement. Nous attendons des informations claires sur les chiffres réels d’étudiant.e.s refusés et sur les critères de sélections de chaque établissement.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close