Top Menu

Après l’épidémie de Covid-19 que nous avons traversée et alors que la crise économique et sociale va impacter dans la durée notre quotidien et notre mode de vie, notre responsabilité nous a conduit à revisiter notre pro­jet municipal pour un territoire si particulièrement touché.

Notre programme pour une ville équi­librée, présenté en début d’année, comporte plusieurs mesures qui visent à limiter l’impact des crises futures (notamment les canicules liées au changement climatique qui mettent en danger les personnes les plus fragiles et particulièrement les seniors) et auraient peut-être permis d’atténuer les effets de celle que nous vivons.

Le caractère exceptionnel de la pandémie et des manques observés dans la gestion municipale, compensés par un formidable élan de solidarité des habitant·e·s et des associations, nous invitent avec humilité à enrichir notre projet.

À quelques jours du second tour des élections municipales, dimanche 28 juin, qui décidera de l’avenir de notre ville, nous vous proposons de nouvelles mesures, à la fois de court terme pour permettre à la ville et aux habitant·e·s de se relever rapidement de cette période difficile mais aussi de moyen et plus long termes pour mieux faire face à ce type de crise à l’avenir.

Ainsi, dès cet été, nous proposerons des animations ludiques, sportives, culturelles et éducatives à travers toute la ville. Nous mobiliserons les formidables énergies qui caractérisent notre territoire. Nous lancerons la mise en œuvre de notre plan vélo et commencerons à développer un réseau d’épiceries sociales et solidaires. Enfin, bien sûr, nous préparerons une rentrée scolaire sereine pour les enfants comme pour leurs parents.

Au-delà, nous renforcerons le plan de continuité en cas de nouveau confinement. Nous proposerons des mesures concrètes pour améliorer le bien-être et la santé des habitant·e·s, pour accroître l’autonomie de la ville sur le plan alimentaire et surtout pour soutenir et développer toutes les solidarités, la mobilisation citoyenne et le lien social si précieux dans de telles situations.

Le 28 juin, choisissons de bâtir une ville capable de mieux anticiper les crises qui nous attendent, de mieux y faire face et surtout de mieux et plus vite s’en relever !

Les mesures ajoutées à notre programme pour une ville équilibrée

En complément de notre programme de 48 pages que vous avez reçu en février et qui est disponible sur notre site www.notresaintdenis.fr et des mesures que nous déploierons dès cette été, nous enrichissons notre projet municipal avec ces nouvelles propositions de “résilience” :

Assurer la continuité des services publics locaux

Auditer et renforcer le Plan de continuité de la ville en cas de nouveau confinement afin d’assurer un service au public de qualité.

  • Accès rapide aux moyens de protection et de prévention sanitaires pour les agents et les habitants (masques, tests, gel hydro-alcoolique…).
  • Constitution d’un stock stratégique alimentaire (eau, denrées non périssables).
  • Maintien de l’accès aux produits alimentaires du marché avec desserte des quartiers
  • Mobilisation rapide de bénévoles.
  • Accès aux ressources des médiathèques et à des points de connexion Internet et d’impression.
  • Maintien d’un service adapté de nettoyage et de gestion des déchets.
  • Ouverture des centres municipaux de santé sur des plages horaires élargies.

Solidarité, lien social et citoyenneté

  • Structurer et animer une “réserve citoyenne” composée de Dionysien·ne·s volontaires mobilisables : soutien scolaire, distribution alimentaire, appels téléphoniques solidaires…
  • Recenser et animer un réseau d’entreprises et d’associations du territoire dont les compétences et moyens pourraient être utiles en cas de crise.
  • Confier au futur atelier citoyen comme première thématique de travail la construction d’un programme de résilience pour Saint-Denis.

Santé et prévention

  • Prioriser l’ouverture d’une 2ème maison médicale de garde dans le sud de la ville.
  • Renforcer la lutte contre les violences intrafamiliales (violences envers les femmes, violences dites éducatives ordinaires…) et les dispositifs de soutien psychologique (notamment pour les enfants et les personnes âgées).

Numérique et accès à l’information

  • Déployer dans des endroits stratégiques des panneaux d’information numériques et soutenir des projets de WebTV et de radio dionysiennes.
  • Créer une application mobile de la ville et y intégrer un service de mobilisation et d’animation d’une réserve citoyenne bénévole ainsi qu’une carte localisant l’ensemble des ressources utiles aux habitant·e·s en cas de crise.
  • Soutenir la création d’une filière de récupération/ recyclage de matériels électroniques pour équiper les habitant·e·s qui en ont besoin.

Education

  • Mettre à disposition de l’éducation nationale des locaux partagés avec le périscolaire afin de favoriser les classes à effectifs réduits pour tous les niveaux et finaliser les dédoublements prioritaires (GS, CP, CE1).
  • Recenser et structurer dès le début du mandat un réseau associatif de soutien scolaire.

Mobilité

  • Accélérer l’installation d’une première annexe de la Maison du vélo (en proximité de la gare ou du bassin de la Maltournée).
  • Favoriser le développement des vélos cargo y compris au sein des services municipaux
  • Accélerer notre plan vélo incluant 40 km de nouvelles pistes cyclables.

Retrouvez l’ensemble du programme : ici

1 Comment

  1. bjr je m’appelle sarika je suis àMadagascar je suis très pauvre ms je n ‘ai pas de travail il y a 3 enfants en charge je besois de l’aide svp

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close