Top Menu

Jean-Louis Borloo a été missionné par le Président de la République pour produire un rapport avec des propositions pour la banlieue et les quartiers en politique de la ville. Ce rapport a été remis au Premier Ministre le 26 avril dernier et reprend un constat largement partagé sur la situation dans les banlieues et sur les besoins en investissement. Les nombreuses propositions de ce rapport vont dans le bon sens pour nos quartiers : cités éducatives, insertion par le sport, aide aux communes pauvres, renforcement de la police en proximité… Malheureusement, la politique menée par le Président Macron depuis un an est en totale opposition avec les préconisations de ce rapport. Depuis son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron a baissé les moyens donnés aux collectivités  dans les banlieues, supprimé de très nombreux emplois aidés essentiels à l’action de proximité des associations dans nos quartiers, baissé les aides aux logement fragilisant les…

L’examen du projet de loi « Asile et Immigration » présenté par le gouvernement a débuté lundi à l’Assemblée Nationale. Il devrait être voté d’ici la fin de la semaine. Je tiens à exprimer mon opposition totale à ce projet de loi. Ce texte ne répond pas aux attentes des acteurs de terrains (associations, avocats, juridictions…). Il a pour seule finalité de faciliter les reconduites à la frontières et limiter le droit d’asile faisant ainsi écho aux exigences de l’extrême-droite. Le texte prévoit en effet de faire passer le délai de traitement d’une demande d’asile de 12 à 6 mois. Pour ce faire, il propose de raccourcir les procédures accélérées en le faisant passer de 120 à 90 jours. Ces délais de traitement, pour des situations souvent complexes et sans renforcer les moyens donnés à l’OFPRA (office français de protection des réfugiés et des apatrides) sont complètements aberrants. Les agents de l’OFPRA…

J'ai adressé un courrier à la Ministre des Sports Laura Flessel pour lui faire part de mon profond désaccord avec sa décision de baisser drastiquement les financements du CNDS pour les clubs et comités départementaux de Seine-Saint-Denis. Dans  notre département, les crédits CNDS vont baisser de près de 50%. Cette baisse est beaucoup plus forte dans notre département que dans le reste du pays alors que nos besoins sont plus importants. Nous disposons de moins d’équipements et nous avons moins de licencié-e-s même si ce chiffre est en constante progression. Le choix fait par le gouvernement d'affaiblir les acteurs sportifs aura des conséquences humaines et sociales. Cette décision est d'autant plus incohérente que notre territoire va accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024. La progression de la pratique sportive et le développement des métiers du sports doivent faire partie de l'héritage des Jeux pour notre département et ses habitants.…

Depuis le début du mandat le Maire et son équipe ont systématiquement mis en avant la question de la baisse des dotations pour justifier les problèmes budgétaires de la ville. Cette logique victimaire de la majorité municipale avait surtout pour objectif de masquer sa mauvaise gestion et son incapacité à freiner les dépenses de fonctionnement. Les ressources globales de la ville de Saint-Denis sont cette année en augmentation. Le budget 2018 aurait donc dû être l’occasion définir de nouvelles orientations budgétaires  avec une baisse des dépenses de fonctionnement et un investissement plus ambitieux. Le budget 2018 de la ville de Saint-Denis se caractérise au contraire par une hausse conséquente des dépenses de fonctionnement, notamment des charges à caractère général. Des économies pourraient pourtant être faites facilement sur les budgets réception, cérémonies et communication. Ces dépenses augmentent : +15% de dépense de réception, +14,8% de dépenses de fêtes et cérémonies et…

Lundi 5 mars, des faits très graves sont survenus au centre de loisirs René Descartes dans le quartier du Franc-Moisin de Saint-Denis. Quarte individus cagoulés et armés se sont introduits dans le bâtiment municipal et ont violenté et agressé plusieurs agents. Cette violence est intolérable et je renouvelle tout mon soutien avec les victimes et avec l’ensemble des agents municipaux. J’ai participé, comme de nombreuses Dionysiennes et de nombreux Dionysiens au rassemblement devant le groupe scolaire vendredi matin pour dire non aux violences et exprimer ma solidarité avec les agents municipaux, les personnels de l’Éducation Nationale, les élèves et les parents d’élèves. J’ai été plus que surpris de n’entendre aucune réponse ou mesure concrète du Maire lors de son discours devant l’école. La seule mesure annoncée par le Maire est la fermeture pendant une demi-journée de l’ensemble des services municipaux et l’a mobilisation de tous les agents municipaux afin d’organiser…

Lors de la présentation de mes vœux, j'ai annoncé la création de "Notre Saint-Denis" un mouvement politique d'intérêt local qui a pour objectif de rassembler toutes les énergies, expériences, idées des Dionysiennes et Dionysiens pour Saint-Denis. Depuis les dernières élections municipales, l'échec de la majorité est patent. Le changement de Maire l'an dernier n'y a rien fait et malheureusement aucune action engagée ces dernières années ne laisse espérer l'ombre du début d'un changement d'ici aux prochaines élections municipales. Nous ne souhaitons pas nous contenter du constat évident de l'impasse municipale, de la critique tous les jours un peu plus facile ou de la dénonciation de la dégradation continue de notre ville. Nous souhaitons au contraire prendre à bras le corps les problèmes et y apporter, par l'intelligence collective des Dionysiennes et des Dionysiens, des solutions concrètes. Nous ne souhaitons pas l'alternance pour l'alternance mais nous souhaitons proposer une alternative construite…

Close