Top Menu

Nadège Grosbois, 45 ans, Vice-présidente EELV du Conseil départemental en charge de l’insertion, de l’économie sociale et solidaire et de l’économie verte, a rejoint la liste Notre Saint-Denis conduite par Mathieu Hanotin. Cette habitante du quartier de la gare explique ici les raisons de son choix en cohérence avec ses engagements de toujours.

Nadège Grosbois, pourquoi avez-vous décidé de rejoindre l’équipe de Notre Saint-Denis ?

L’écologie est le combat de ma vie. Mon mandat au Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis me prouve chaque jour que des solutions éco-responsables existent pour améliorer notre qualité de vie. De tous les candidats, Mathieu Hanotin et son équipe sont les seuls à défendre la nécessité d’une ville durable et ambitieuse sur le plan écologique.

Le regard que vous portez sur l’action de l’actuelle majorité municipale a peut-être pesé dans votre décision ?

Je suis effectivement quotidiennement confrontée à la dégradation de notre ville. Je ne peux que constater le bilan médiocre de l’équipe municipale en place. En matière d’écologie, le compte est loin d’y être. Je déplore l’imperméabilisation des sols due à la bétonisation massive des récents aménagements, la gestion catastrophique des déchets ou encore le soutien de la ville au diesel. Dans ces conditions, il m’était évidemment impossible de m’associer au choix des dépositaires du logo EELV qui soutiennent le Maire sortant contre les intérêts de l’écologie politique et de la santé des habitant·e·s.

De la même manière, comment jugez-vous le travail que vous avez mené au conseil départemental ?

Depuis 5 ans, auprès de Stéphane Troussel et avec Mathieu Hanotin, nous avons porté et construit de nombreux projets communs : un Plan Vélo d’un montant de 150 millions d’euros qui permettra de faire de la Seine-Saint-Denis un exemple en matière de mobilité active ; l’affirmation d’une nouvelle ambition pour nos parcs départementaux ou encore la généralisation des clauses d’insertion et des achats responsables, notamment dans la perspective des grands projets d’aménagements à venir et des chantiers olympiques.

Dans quels domaines souhaitez-vous vous engager dans cette campagne ?

En plus de l’écologie qui structure mon engagement, je veux porter un projet culturel à la hauteur d’une ville comme Saint-Denis, de ses nombreux talents et des attentes des Dionysien·ne·s. Je suis dès aujourd’hui pleinement engagée dans cette démarche collective enthousiasmante. Faisons confiance à l’énergie créatrice d’une nouvelle équipe qui a été force de propositions depuis 6 ans dans l’opposition et avec qui je souhaite construire à Saint-Denis une ville équilibrée.

Ils et Elles soutiennent Notre Saint-Denis

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close