Top Menu

C’est avec beaucoup d’étonnement que j’ai pu constater ces derniers jours que le projet du « Central Park » de la Courneuve était devenu l’objet d’une récupération politique. Alors que le président de Plaine Commune, Patrick Braouezec a fêté en grandes pompes, le 29 octobre dernier, la présentation du projet architectural de Roland Castro, il a décidé aujourd’hui de s’y opposer !!!

Cette prise de position, ce retournement de veste, a seulement quelques jours du scrutin départemental ne trompent personne. Lui et Bally Bagayoko, respectivement candidat suppléant et candidat titulaire Front de Gauche, sur le canton Saint-Denis 1, ont même lancé une pétition contre l’éventualité d’une urbanisation de la zone entourant le parc de la Courneuve. Ces derniers dénoncent ce qu’ils appellent du « bétonnage ».

Des propos qui prêtent à sourire quand on sait à quel point monsieur Braouezec et son équipe ont été les premiers promoteurs du bétonnage massif dans notre ville. Le manque cruel d’espaces verts et la minéralisation à outrance sont des spécialités de la municipalité. Il suffit de se promener pour voir à quel point Saint-Denis a, dans certaines zones, été défiguré par le bétonnage massif.

Si le projet de construction de Roland Castro est intéressant sur le papier, il convient néanmoins de faire attention à ne pas tomber dans la démesure. Implanter 24 000 nouveaux logements nécessite de prendre des précautions très importantes. L’environnement ne doit pas être dégradé et le site qui est classé Natura 2000 doit bénéficier de toutes les protections inhérentes à cet état de fait.

Je me réjouis que l’État investisse massivement en Seine-Saint-Denis, c’est l’aboutissement de plusieurs années de travail avec les élus du département. Néanmoins cet investissement ne peut se faire au détriment du bien être des populations ou de la détérioration des espaces naturels qui sont une richesse. Il est également évident que si ce projet est mis en œuvre, il ne pourra l’être sans que l’on se pose la question cruciale de l’enfouissement de l’autoroute A1 de la Courneuve à Saint-Denis.

A l’heure où la Seine-Saint-Denis prépare son avenir nous devons absolument éviter les écueils et nous assurer que le développement du département soit intelligent, en respectant le cadre de vie des Séquano-dionysiens.

Patrick Braouezec, le 29 octobre dernier, lors de la conférence de presse sur le projet de Roland Castro.
Patrick Braouezec, le 29 octobre dernier, lors de la conférence de presse sur le projet de Roland Castro.
Close