Top Menu

Depuis le début du mandat le Maire et son équipe ont systématiquement mis en avant la question de la baisse des dotations pour justifier les problèmes budgétaires de la ville. Cette logique victimaire de la majorité municipale avait surtout pour objectif de masquer sa mauvaise gestion et son incapacité à freiner les dépenses de fonctionnement. Les ressources globales de la ville de Saint-Denis sont cette année en augmentation. Le budget 2018 aurait donc dû être l’occasion définir de nouvelles orientations budgétaires  avec une baisse des dépenses de fonctionnement et un investissement plus ambitieux.

Le budget 2018 de la ville de Saint-Denis se caractérise au contraire par une hausse conséquente des dépenses de fonctionnement, notamment des charges à caractère général. Des économies pourraient pourtant être faites facilement sur les budgets réception, cérémonies et communication. Ces dépenses augmentent : +15% de dépense de réception, +14,8% de dépenses de fêtes et cérémonies et +12% des dépenses d’édition et de diffusion de catalogues et imprimés.

Les Dionysiens sont attachés à une bonne gestion des deniers publics. Je partage avec eux la volonté d’un service public local de qualité, qui réponde aux besoins des habitants. Mais un haut niveau de service public n’est pas corrélé à un niveau de dépenses exponentielles. Les Dionysiens n’ont pas vu ces dernières années une amélioration significative de la réponse locale apportée à leurs problèmes quotidiens alors que les dépenses de fonctionnement n’ont cessé d’augmenter. Je pense qu’on ne juge pas un service public au volume des dépenses mais à la qualité du service rendu.

Le Maire met en avant le choix de ne pas alourdir la fiscalité locale. Il oublie que la taxe foncière et la taxe d’habitation  ont été  augmentées de 10% il y a à peine deux ans. La majorité municipale vient par ailleurs de mettre en place, sans concertation ni sur le fond ni sur les modalités de mise en œuvre, un forfait pour le stationnement résidentiel qui va coûter 20 euros par mois aux automobilistes dionysiens.

Je tiens à saluer l’action et la constance des élus socialistes d’opposition au conseil municipal qui ont à nouveau alerté la majorité municipale sur les conséquences de sa politique budgétaire. Avec eux, je constate que les efforts consentis par les Dionysiens depuis plusieurs années (hausse des impôts, tarifs de stationnement, suppression de la semaine de 4 jours et demi…) n’ont servis à rien. Je déplore cette année encore l’absence de changement dans les orientations prises par la majorité municipale qui empêche de préparer correctement l’avenir.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close