Top Menu

Le vendredi 12 avril 2019, plus de 200 Dionysien-ne-s ont pu assister au premier meeting de « Notre Saint-Denis » à l’école Jean Vilar.

De nombreux citoyen-ne-s engagé-e-s ont ainsi eu l’occasion de s’exprimer comme :

  • Thierry Grone : artiste et président de l’association « Culture de banlieue » 
  • Ghada Hatem-Gantzer : médecin et fondatrice de La Maison des femmes à l’Hôpital Delafontaine
  • Nathalie Voralek : présidente de l’amicale des locataires Gaston Dourdin
  • Jean-Pierre Aurieres professeur au lycée Paul Eluard et président de l’association « Au Bout de la Route »
  • Majid Bouhenna, fondateur de l’association « Training day » .

Les élu-e-s d’opposition Alice Rongier, Adrien Delacroix et Corentin Duprey sont revenus sur les cinq ans de leur action au Conseil Municipal.

Les Dionysien-ne-s présent-e-s ont ensuite pu écouter Mathieu Hanotin, fondateur Notre Saint Denis, présenter les différents leviers pour construire la ville équilibrée de demain.

Cette ville équilibrée, qui place les citoyen-e-s au cœur de toutes les décisions, doit mettre en place de nouvelles pratiques qui impliqueront chacun d’entre nous.

Cette ville équilibrée se doit de mettre en avant l’école qui n’a que trop longtemps été négligée. Beaucoup d’habitants ne veulent plus scolariser leurs enfants à Saint-Denis. Il faut que que nous restaurions la confiance dans nos écoles afin de susciter l’envie de rester.

Cette ville équilibrée, grâce à une politique volontaire de la municipalité, doit se rebâtir sur un cadre de vie agréable et une réelle offre commerciale diversifiée

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Close